La nouvelle émission de Jon Stewart sur AppleTV + serait un flop

Jon Stewart a du mal à gagner du terrain sur son nouveau talk-show, selon un rapport.

“Le problème avec Jon Stewart”, qui a été lancé sur AppleTV + en septembre, semble être un flop, car il traîne loin derrière ses concurrents sur la diffusion et la télévision par câble, selon Bloomberg.

Le premier épisode de l’émission a été vu par seulement 180 000 foyers américains au cours de la première semaine de son lancement à l’automne dernier, a déclaré la société de mesure Samba TV. Ce nombre est tombé à 78% à 40 000 lors de son cinquième épisode, diffusé début mars.

Le rival comique de Stewart, John Oliver, a quant à lui attiré l’attention de 844 000 foyers américains pour un épisode de mars de son émission HBO, “Last Week Tonight with John Oliver”, a rapporté Samba TV.

Stewart a refusé de commenter, mais à l’antenne, il a clairement exprimé ses réflexions sur les chiffres.

“Merci d’avoir regardé, mais je suppose que vous ne l’avez pas fait”, a-t-il déclaré à la fin du premier épisode de son émission. “Vous allez probablement juste regarder des clips agrégés quelque part, sur YouTube, où vous piratez ‘Ted Lasso.’ Vous ne savez même pas comment obtenir Apple TV, n’est-ce pas ? »

Apple TV
Un graphique à barres qui montre l'émission de Jon Stewart à la traîne dans les médias sociaux mentionne derrière Trevor Noah, Stephen Colbert et John Oliver.
Les recherches de Tubular Labs montrent que l’audience des médias sociaux pour la nouvelle émission de Jon Stewart est à la traîne par rapport à la concurrence.
Laboratoires tubulaires

Apple n’a divulgué aucun nombre de téléspectateurs, mais le magazine Entertainment Weekly a déclaré que l’émission était la série non scénarisée n ° 1 sur Apple TV +, citant des «sources».

Bloomberg a cité des recherches de Parrot Analytics, selon lesquelles l’émission de Stewart est la huitième émission la plus populaire aux États-Unis, devant les émissions animées par Ellen DeGeneres et James Corden et derrière les émissions animées par Jimmy Kimmel, Jimmy Fallon, Stephen Colbert et son Remplaçant de “Daily Show”, Trevor Noah.

“Nous sommes ravis que ‘Le problème avec Jon Stewart’ ait trouvé un écho auprès des téléspectateurs du monde entier”, a déclaré Molly Thompson, responsable des documentaires et non scénarisés chez Apple TV +, à Bloomberg. “La série a suscité des conversations complexes sur des problèmes critiques, et nous sommes fiers de faire équipe avec Jon pour la saison deux et au-delà.”

Jon Stewart interviewant le président de la SEC, Gary Gensler.
Jon Stewart interviewant le président de la SEC, Gary Gensler, sur sa nouvelle émission AppleTV +, “Le problème avec Jon Stewart”.
Apple TV

En tant qu’hôte de “The Daily Show” pendant 16 ans, Stewart est devenu une voix extrêmement influente dans les commentaires sociaux et politiques. Sa dernière émission, diffusée en août 2015, a attiré 3,5 millions de téléspectateurs, selon les notes de Nielsen. C’était juste après un épisode de 2008 dans lequel Stewart a interviewé le sénateur de l’époque. Barack Obama, sous le choc de 3,6 millions de téléspectateurs.

Maintenant, Stewart essaie de faire sensation sur une plate-forme plus petite qui fait partie d’un paysage de streaming encombré rempli d’options de divertissement. Netflix, HBO Max et Hulu ont tous des talk-shows animés par des comédiens, de Bill Maher et Chelsea Handler à Joel McHale et Michelle Wolf.

La taille du bassin de téléspectateurs est également un obstacle pour Stewart, qui pourrait atteindre un public plus large lorsqu’il était à la télévision. Aujourd’hui, environ 70 millions de personnes sont encore abonnées à la télévision par câble. Bien qu’Apple ne divulgue pas la taille de son audience globale de clients payants, la société de recherche MoffettNathanson estime qu’elle compte 12 millions d’abonnés.

Jon Stewart
“The Daily Show” de Stewart avait attiré 3,6 millions de téléspectateurs à son apogée. Les débuts de son émission AppleTV + n’ont été vus que par 180 000 foyers américains.
Apple TV

“Il ne fait aucun doute que Jon Stewart a fait beaucoup plus de bruit dans le discours public il y a 20 ans qu’il ne le fait aujourd’hui”, a déclaré Stephen Farnsworth, co-auteur d’un livre sur les émissions de télévision de fin de soirée à l’époque de Trump, à Bloomberg.

.

Add Comment